Etats-Unis : à 30 ans, il décède du coronavirus après avoir participé à une « soirée Covid »

Le Texas a atteint vendredi pour la première fois la barre des 10 000 patients hospitalisés. (ILLUSTRATION) AFP/ORLANDO SIERRA

Depuis quelques semaines, le Dr. Jane Appleby voit passer au Methodist Hospital de San Antonio (Texas) de plus en plus de patients malades du Covid-19 âgés d’une vingtaine ou d’une trentaine d’années seulement. Parmi eux, un homme de 30 ans en est même mort.

Par V.G.

Pensant que le coronavirus n’était qu’un « canular », il aurait participé à une « Covid party », soirée consistant à faire la fête avec une personne qui a été infectée par le SARS-CoV-2, selon le médecin interrogé par NBC.

« Il pensait qu’étant jeune il était invincible et qu’il ne tomberait pas malade. L’une des choses les plus bouleversantes est qu’il a dit à son infirmière : “Je pense avoir fait une erreur” », raconte Jane Appleby. Nombre de personnes participant à ces « Covid parties » se font concurrence pour être le premier à être infecté par le virus, explique ABC. Durant des fêtes similaires organisées en Alabama, des étudiants pariaient ainsi de l’argent, celui attrapant en premier le virus devant rafler la mise.

-Une flambée de l’épidémie au Texas-

Jane Appleby a décidé de communiquer sur ce cas non pour faire peur mais pour rappeler que n’importe qui peut tomber malade, peu importe l’âge. « Je ne veux pas être alarmiste, mais nous essayons juste de faire comprendre aux gens que ce virus est très dangereux et qu’il peut se propager facilement », explique-t-elle. « J’appelle tout le monde et surtout les jeunes à prendre cette maladie au sérieux ». Son conseil : « Portez votre masque. »

Source: le Parisien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here