Le MASA renforce sa proximité avec le public américain et la diaspora africaine à New York

Le Marché des arts du spectacle africain (Masa) se rapproche davantage du public américain. Le représentant aux Etats-unis de ce grand festival, Alex Boicel pour donner le ton de l’édition 2018 a animé une conférence de presse spectacle dans la salle du SOB’s à New York. Objectifs, faire non seulement découvrir le festival au public américain mais aussi, présenter les artistes de la diaspora qui participeront à la prochaine édition qui se tiendra du 10 au 18 mars 2018 à Abidjan en Côte d’Ivoire. 

Le Marché des arts du spectacle africain (Masa) se rapproche davantage du public américain. Nous sommes içi au SOB’s dans le lower Manhattan à New York, cet endroit mythique où se tiennent les plus grandes rencontres culturelles dans le «big apple». Du géant podium installé aux couleurs orange, blanc et vert, une kyrielle d’artistes se succèdent au rythme de différentes sonorités.

“Je pense que après 25 ans, le MASA mérite quand même d’etre connu à travers le monde et surtout aux Etats-Unis. Et, New York est le meilleurs endroit pour faire ce genre de spectacle pour tous les artistes africains qui sont içi et qui sont venus spécialement pour le MASA”. (ALEX BOICEL)

Fanta Diabaté du Mali, Ismael Kouyaté de la Guinée et Hamelmal Abaté de l’Ethiopie ont assuré la partie racine de cette soirée dans une rivalité saine  avec le groupe «Redobles de Cultura» de Porto-Rico qui malgré tout, défend son africanité à travers ses sonorités aux punchs made in Africa.

Wesli d’Haiti et Faraji de la Jamaïque ont tour à tour exhibé chacun leur touche plutôt world music pour combler cette programmation culte de la célébration du 25ie anniversaire du Masa, cet événement  bâti sur de solides bases de solidarité, de partage et de promotion des richesses culturelles d’Afrique et de ses descendants.

“On est tous africains déjà en partant puisqu’on est de la diaspora. Même si on a été traversé la mer 400 ans avant, 500 ans avant. Ceux qui l’ont fait il y a un an, deux ans, on est la même chose. Nous sommes tous des africains. Pour cela, plus les africains se réunissent à l’extérieur de l’Afrique, plus puissante l’Afrique resterera et pour toujours. On reste souder avec la racine africaine même si on est en dehors de la terre mère”. (WESLI)

“J’ai été sélectionné pour aller en Afrique. Je suis chanceux et je me sens privilégié. Puisque ce sera mon premier voyage sur la terre mère. Et, je n’attends rien d’autre de plus que cela en ce moment”. (FARAJI)

“Il y aura cette année pour la première fois en Afrique, le groupe JOUVAYFEST qui va venir. C’est un groupe de carnaval qui vient de Brooklyn et de Trinidad Tobago. Ils seront au Masa cette année avec les costumes, les couleurs. Et aussi, il y aura une grande parade de carnaval dans toutes les grandes rues d’Abidjan pour finir au palais de la culture. Donc, ne manquez vraiment pas le Masa cette année. Ca va etre vraiment super”. (ALEX BOICEL)

La participation des afro-descendants est très attendue à cette 10ieme édition du MASA. Selon Alex Boicel, Haiti, la Guyane, la Guadeloupe, la Martinique et la Jamaïque se sont déjà annoncés.

  • Mivasocial Plugin de Commentaire